Claudine Vigreux

Théâtre : Hôpital, carnet de santé


Claudine Vigreux

Compagnie ÉmoSonge


Lecture spectacle musicale commandée par Travail et Culture, dans le cadre des Rencontres Cabaret – Sémaphores.

Conception et distribution : Marghnia Habchi, Claudine Vigreux
Musicien : Jean-Louis Morais

Voir le site de la compagnie



L’hôpital, lieu névralgique où se concentrent les extrêmes en termes d’affects : souffrance et guérison, espoir et crainte, réduction du corps à l’organique, soumission aux machines, gratitude envers le personnel ou révolte contre l’institution, ce secteur est souvent présenté comme soumis à de nombreux paradoxes.
Comment s’organise et fonctionne un hôpital ?
Quels sont les différents secteurs d’activités ?
L’avancée technologique dans les hôpitaux transforme inévitablement la relation entre le patient et les professionnels.
Le corps humain est-il encore sujet mais comme objet de soin.
Comment l’hôpital prend-il en charge cette question éminemment éthique que représente l’objectivation du corps humain ?

Extraits :

« Pendant toute la durée de l’opération,
la grosse tête pensive de l’appareil radio,
me tourne autour, avec son bras articulé qui lui fait un long coup de dinosaure
Elle s’approche très près, m’observe sous toutes les coutures,
me regarde dans les yeux comme un brontosaure herbivore
qui examinerait une pâquerette avant de la brouter
(Par chance, je ne suis pas une pâquerette)

Le dinosaure vient me renifler
mais il ne veut pas me cueillir
il veut simplement me sonder le cœur et les reins
Il voit tout ce que je cache à l’intérieur »

« Souffrance des patients, souffrance des soignants ».

«Oser se dire que, nous soignants, nous souffrons aussi. C’est important de regarder ça, si on le regarde et qu’on s’autorise à le dire, on l’assume déjà mieux. »